C.L.A.I.M

barre CLAIM 

                                                                         Le Collectif de Lutte contre les Accidents Iatrogènes Médicamenteux,

met à disposition des associations une pétition pour  un fond d’indemnisation

signature    Voir la Pétition et la signer en ligne …

Communiqué de presse – 12 septembre 2011 :

Un médicament efficace n’est pas sans risque c’est pourquoi un collectif est né, le CLAIM.

Quel est le point commun des 5 associations fondatrices du CLAIM ? Alors que vient de se mettre en place le fonds d’indemnisation des victimes du Médiator: Elles représentent les oubliés des politiques d’indemnisation du risque sanitaire.

Le CLAIM, ce tout nouveau collectif d’associations des victimes des autres médicaments, réunit à ce jour l’AIVQ (Victime des quinolones), l’AVRG (Victimes du Roaccutane), AMALYSTE (syndrome de Lyell et de Stevens-Johnson), E3M (Victimes de l’aluminium dans les vaccins) et le REVAHB (Réseau des victimes du vaccin contre l’hépatite B). Ces associations apportent à leurs adhérents écoute et soutien, orientation vers les centres de soins, lorsque ces derniers existent, conseils dans leurs démarches à entreprendre pour défendre leurs droits de victimes, assistance à leurs déclarations de pharmacovigilance auprès de l’AFSSAPS. Elles militent aussi pour la mise en œuvre de programmes de recherches sur les effets indésirables graves des médicaments.

C’est au cours des auditions parlementaires sur le Médiator, à l’assemblée nationale comme au sénat, que ces associations se sont rencontrées. Elles ont vite réalisé que leur discours et leurs objectifs étaient sur le fonds identiques : œuvrer à la définition d’une vraie politique de gestion du risque médicamenteux.  

Au cours des assises du médicament, elles ont fait valoir leurs premières revendications communes: la mise en place d’un fonds d’indemnisation pour toutes les victimes des effets indésirables. L’annonce du fonds Médiator, venait alors de créer une discrimination inacceptable entre victimes. Bien que ces associations soient représentatives de plusieurs milliers de victimes, leur revendication n’a pas été reprise dans la synthèse des travaux des assises.

A ce jour, l’indemnisation des victimes n’est pas non plus au menu de la grande réforme annoncée du renforcement du système sanitaire du médicament qui sera débattue au Parlement cet automne. Le CLAIM, témoin de la diversité et de la complexité des effets indésirables des médicaments, compte bien s’immiscer dans le débat et faire avancer la société sur ces sujets, en y apportant des réponses justes, pragmatiques et efficaces.

Liens :

Site web du CLAIM : http://www.claim-asso.fr/

Faire-part de naissance : http://www.claim-asso.fr/faire-part

Nos sites respectifs : http://www.amalyste.fr ,

http://avrg.unblog.fr,

http://www.myofasciite.fr,

http://www.revahb.fr

Contacts Presse : contact@claim-asso.fr ou

Nelly AMEAUME, REVAHB (Réseau Vaccin Hépatite B), asso.revahb@orange.fr, Tél : 01 43 08 86 40

Eric BOURHIS, AIVQ (Association d’Information des Victimes des Quinolones), association.ivq@gmail.com, Tél : 06 63 70 75 54

Sophie CHEVRY, E3M (Entraides des Malades de la Myofasciite à Macrophages), sochevry@aol.com, Tél : 06 03 47 59 78

Sophie LE PALLEC, AMALYSTE (syndrome de Lyell et Stevens-Johnson), contact@amalyste.fr, Tél : 06 78 00 88 28

Daniel VOIDEY, AVRG (Association des Victimes du Roaccutane et Générique),voi.daniel@hotmail.fr Tél : 06 86 24 96 22



Pas encore de commentaires to “C.L.A.I.M”

linterne |
MIEUX VAUT ALLUMER UNE CHAN... |
SOLANGE SALARIEE D'UNE PARF... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Comparatif Mutuelle
| Thèse "LES PANSEMENTS DE L'...
| Mona Vie