Forum

             Forum  bandeforum

 

                         Forum : Des réponses à vos questions.

                         Voulez-vous faire une cure d’isotrétinoïne ? Comment s’est passé votre cure ? Vous subissez des effets indésirables ?

                             Le roaccutane et ses génériques : danger pour la santé ? indication contre indication parlons Roaccutane …

                              



4548 commentaires

1 215 216 217 218 219 228
  1. Titi dit :

    JP merci pour tes conseils :)
    pour les gens qui travaillent comment font ils pour faire de la luminothérapie 2 à 3 heures?
    Tu as cette appareil de luminothérapie ? Je connais mais n’ai jamais essayé … est-ce que c’est cher ?

    en ce qui concerne ce bandeau électronique nocturne qui détecte et améliore le sommeil profond en le prolongeant , comment l’as-tu testé ? Tu sais quand ça sera commercialisé ? et comment ça améliore le sommeil ?
    est-ce que ça sera cher ?

    merci

  2. Titi dit :

    Alexandre tu as eu raison d’arrêter ….
    je ne sais quoi te dire pour le reste … :(
    tu avais une dose importante d’isotrétinoine ?

  3. Titi dit :

    « La vie est un bien perdu pour celui qui ne l’a pas vécu comme il aurait voulu ». Mihai Eminescu
    Merci roaccutane ! :(

  4. elisa dit :

    merci pour cette phrase tellement vraie titi , merci roaccutane :(

  5. JP dit :

    Titi, voici quelques détails :

    Déjà à mon avis, l’élément principal est la luminothérapie intensive, avec une sieste après le repas. Le matin, je commence à travailler vers 9h30, tout de suite avec la lampe allumée (mes collègues me disent « je ne sais pas comment tu fais, moi ça me pète les yeux »). J’arrête vers 12h-12h30 de travailler et j’éteins la lampe à ce moment-là pour déjeuner. En général, mon impression de cerveau embrumé revient assez vite, et je dois faire une sieste vers 14h-14h30, pour 20 à 30 minutes (en sommeil profond et sans bandeau).

    J’ai 2 lampes, une au bureau et une à la maison. Celle de la maison est assez petite mais avec la même luminosité que la grande, et elle est très efficace. Je bosse sur ordinateur donc je suis statique et je peux rester près de la lampe longtemps. Ça coute une 60aine d’euros et je peux t’envoyer le nom du modèle par mail si tu veux, que je trouve très bien (avec un label médical).

    Pour pouvoir faire tout ça (lumino sieste), comme je l’ai déjà évoqué il y a plusieurs mois, j’ai une RQTH avec autorisation du médecin du travail, et plusieurs jours de télétravail également.

    Depuis que j’ai la lampe à la maison et que j’ai étendu son utilisation, je peux dire que j’ai retrouvé des capacités de travail presque normales, mais l’expérience multifacteurs dont j’ai parlée ne dure que depuis 9 jours (week-end inclus mais sans la luminothérapie).

    En ce qui concerne le bandeau de sommeil, c’est complémentaire et absolument insuffisant tout seul. Avec le bandeau et sans luminothérapie, je peux faire 50% de sommeil profond (contre 7 à 15 % sinon) et être malgré tout dans le brouillard le lendemain et désespéré comme d’habitude. Le produit sera disponible cet été et nécessite un smartphone pour le piloter (iphone 4s ou mieux, ou android avec bluetooth LE). La préversion coûtait 350 € et la version finale –je ne sais pas– autant je pense. Je peux te pointer le lien par mail si tu veux. C’est français et ça été mis au point avec le concours de neurologues de la Pitié-Salpétrière. Je l’ai sur la tête la nuit depuis 7 mois.

    Dans tous les cas, garde en tête que ce qui semble bien marcher pour moi pourrait ne pas marcher pour les autres. Je ne veux pas donner de faux espoirs. Mais si tu as la volonté de remonter la pente, ça vaut la peine de tenter le coup, en commençant au moins par la luminothérapie et le sport.

    Courage à tous ceux qui sont touchés !

  6. Titi dit :

    bien malheureusement Elisa !! :(

  7. olive06 dit :

    Titi, depuis quelques temps j’ai des angoisses inexpliquées, phobies sociales, pertes de mémoire et je sens que je résiste beaucoup moins au stress et à la pression.
    Il se peut que ce soit lié à mon état de fatigue constante et cette impression de déréalisation avec incapacité de réfléchir.
    Le problème est que ça varie selon les jours, les moments de la journée etc.
    Je me suis remis au sport que j’avais arrêté plusieurs mois et ça me fait du bien.

    Jp, pour le bandeau électronique il n’y a pas de risques avec les ondes au niveau du cerveau? concrètement tu te réveilles en meilleure forme le matin?

  8. JP dit :

    Olive, le bandeau ne crée –pendant– la nuit, que des ondes sonores basses fréquences, des sortes de « fffuuuuttt », qui interagissent avec le cerveau. Et aucune onde électromagnétique, ni wifi, ni bluetooth. Je ne crois pas qu’il y ait le moindre danger.
    Cependant, il convient de nuancer. Le matin, avec cette assistance, je ne me réveille pas *forcément* en forme. Et je peux malgré tout avoir des effets de torpeur, de cerveau embrumé qui arrivent très tôt, vers 9h00 du matin et durent toute la journée, tout en étant estompés par la luminothérapie. Bref, il ne faut surtout pas voir ça comme la panacée.

  9. mallet dit :

    Bonjour! je croyais que le « roaccutane » allait faire l’objet d’une class.action mais je ne le vois plus figurer dans la liste de l’AAA-VAM.
    Mon petit-fils de 15 ans a pris 30mg/jour puis 20mg/jour, le tout pendant un mois: vomissements puis état agressif/ dépressif et absentéisme scolaire pendant 4 mois .
    Pharmacovigilance alertée et très coopérative,plainte à l’ONIAM, professeur en dermato qui dit qu’à ce jour la littérature scientifique n’évoque pas de telles réactions. La dermato, elle,déplore de n’avoir pas été renseignée sur le « terrain » (seuls les généralistes le sont et elle n’a pas posé les bonnes questions).
    Suite à ces événements, le père divorcé traîne le fils, la mère et la petite soeur devant le juge des mineurs.Un an entre les mains des auxiliaires de justice, seconde audience et le juge qui dit « bravo! »- 1700 € d’honoraires d’avocat.
    L’avocate a timidement avancé que le comportement de l’adolescent était lié au médicament mais le juge s’est estimé compétent pour écarter cette possibilité.

  10. elisa dit :

    nous allons leur faire avaler de force ce p… de médicament à tout ceux qui ne nous croit pas j’en ai marre de supporter l’insupportable et de voir le nombre de victimes qui n’ont surtout pas demander à vivre dans la souffrance en voulant tout simplement soigner leurs boutons et de plus ces c.. nous prennent pour des menteurs c’est ça le comble, ça arrive au point que lorsqu’un médecin me demande « qu’est ce qu’il vous arrive je sais déjà comment il va réagir il va faire comme s’il ne m’avait pas entendu et s’il était subitement devenu sourd , pour eux le roaccutane c’est un gentil médicament ,j’en deviens haineuse de vivre tous les jours cette vie que je n’ai pas voulu à cause des dermatos et à cause de ce laboratoire de merde

  11. Lirik dit :

    Je me reconnais dans plein de témoignages, depuis la prise de cette saloperie je n’accorde plus d’importance à mon existence, dès que je me lève le matin j’ai un mal-être… une angoisse qui ne me quitte jamais,

    ma dépression parait insurmontable et ceux qui ne l’ont pas vécu ne peuvent pas comprendre, ils ont l’impression que je suis « normal », que j’en rajoute…. je me demande combien de temps je peux encore durer comme ca,
    j’ai une peau un peu près correct maintenant mais à quel prix ?

  12. thomas dit :

    Nan mais le plus gros problème avec le roaccutane c’est pour les gens qui font une intoxication, car une fois qu’on à ce produit dans notre organisme c’est vraiment une catastrophe, ça peut créer tellement de pathologie, de trouble et de symptômes différents… c’est comme un peu avec l’intoxication aux métaux lourd, les conséquences néfastes de l’intoxication aux roaccutane ressemble un peu à l’intoxication aux métaux lourds même si le roaccutane n’est pas un métaux lourds.. je sais que pour les métaux lourds ont utilise un produit chelateur pour la désintoxication mais alors qu’en est il du roaccutane?
    D’après certaine source il y aurait l’isotherapie homeopathique qui serait la meilleure solution pour évacuer le roaccutane, mais est ce vraiment efficace? En combien de temps ?
    Sinon comment se desintoxiquer quand on est victime de l’empoisonnement au roaccutane car cela fait 3 ans que je suis victime de l’intoxication au roaccutane et je ne trouve pas la solution pour évacuer cette merde , et cela m’handicap profondément dans la vie , je suis un véritable zombie donc la désintoxication est vraiment urgente pour moi

    J’adresse ce message aux admins aussi , si vous avez la solution aux problèmes d’intoxication au roaccutane

    Cordialement
    thomas

  13. Titi dit :

    Oui Elisa nous si on nous avait dit tout ça on ne l’aurait pas pris !!
    Lirik depuis quand la prise ?
    malheureusement personne ne nous croit vraiment ! On a l’air normal après tout !! alors il faudrait peut être nous couper un bras , une jambe pour qu’on nous prenne au sérieux ?!! pff
    de plus l’indifférence même de notre entourage qui nous prend pour des dingue s!!

    Elisa est-ce que tu es soutenue par ta famille toi ? je ne me rappelle plus dsl
    parce que moi j’en ai ras le bol de ces phrases assassines que je subit à longueur de temps chez moi !! parfois j’ai l’impression qu’on me prend vraiment pour une comédienne !! :( j’en ai marre de chez marre de cette vie de m!!!
    je ne sais combien de temps ça va durer comme ça mais pas 20 ans de plus en tout cas !! je mettrai fin à ça avant ! pas question que je passe encore 20 ans comme ça !! :(

  14. elisa dit :

    thomas pour avoir essayé l’isothérapie du roaccutane je peux te dire que ça ne marche pas mais pas du tout je n’ai même pas vu une toute petite amélioration sur mon état , d’ailleurs j’ai tout essayé mais vraiment tout mais comme rien ne marche et bien je ne prends plus rien Je me suis ruinée depuis tellement d’année mais les effets du roaccutane sont bien plus fort c’est vraiment le pire des médicament une vraie saleté ce médoc, titi j’aimerai bien te remonter le moral de te dire non faut tenir le coup la vie est tellement belle mais moi même je pense souvent au suicide mais je n’ose pas passer le cap je suis nulle je ne sers à rien, même de me suicider je n’y arrive pas :( :( et pourtant qu’est ce que je souffre je me hais tellement d’être devenue ce que je suis par rapport à ce médoc Et non je ne suis pas soutenue la seule qui me soutenait était ma soeur mais dès qu’il se passe un tout petit truc je m’énerve je pète les plombs alors je deviens agressive et ma soeur ne me supporte plus c’était la seule qui était la pour moi donc je n’ai plus personne à part mon fils qui lui aussi a des problèmes à cause du roaccutane il est né angoissé et dépressif il ne s’aime pas mais bon aucun médecin n’a jamais fait le rapprochement avec ce traitement pourtant je leur racontais mon parcours à chaque fois je me répétais j’aurai du carrèment m’enregistrer et mettre l’enregistrement en marche ça m’aurait fait économiser de la salive surtout que je n’en ai plus aujourd’hui tellement je suis sèche et déshydratée ,j’en ai aussi parlé au psy qui suivait mon fils quand il avait 13 ans et qu’il ne voulait pas aller au collège par peur, aux éducateurs qui l’ont suivi pendant 3 ans mais c’est exactement comme si je mettais adressé à un mur, à mon médecin traitant qui est aujourd’hui à la retraite ouf ça fait un con en moins désolée mais il m’a soulé à ne pas me croire et à se moquer de moi.

  15. thomas dit :

    Hmmm combien de temps as tu fait l’isotherapie elisa ?faut bien comprendre que cela dure longtemps car l’homéopathie ce n’est pas aussi puissant qu’un médicament.
    De plus si tu as des problèmes, des symptômes voir des maladies à cause de ce traitement cest sans doute que le produit est encore dans ton organisme.. enfin ça me paraît logique. Le roaccutane est une substance pathogène, pathogène signifie susceptible de développer des symptômes ou des maladies. Donc en gros une fois que tu es intoxiqué par cette molécule et ben c’est la catastrophe, ça peut provoquer un tas de conséquences néfastes, des troubles, symptômes voir maladies. Donc les gens qui ont des problèmes sur le long terme sont victimes de l’intox au roaccutane, je ne vois pas d’autres explications. Ce n’est pas possible d’avoir des problèmes des années après l année du traitement si le produit N est plus dans ton organisme.
    Et il y a quand même une majorité de personne qui prenne du roaccutane et qui n’ont jamais eu de problème. Donc voilà mais vu que le roaccutane est un produit toxique, c’est une overdose de vitamine a et ben il y a un risque d’intoxication a celle ci et logiquement une personne qui est victime d’une intoxication à un produit toxique se retrouve malade avec des problèmes. Voilà je vais commencer mon isotherapie homeopathique d’ici quelques semaines et je vous en dirais des nouvelles .

  16. Demarcy dit :

    Vos témoignages m’attristent beaucoup. Mon petit fils s’est suicide suite au traitement du Roacutane,. Nous avons porté plainte, le procès n’ a rien changé. S’il y avait beaucoup de plaintes, je pense que l’on avancerait, comme pour le mediator et la dépakine. Gardez courage

  17. alesk dit :

    Coucou,
    j’aimerai vous faire part de mon expérience avec ce fameux médicament.

    Je suis un male de 30 ans, et j’ai commencé le Curacne à l’age de 26 ans car auparavant j’avais tout essayé pour me débarrasser de mon acné : rubozinc, antibiotiques, eryfluid, locacid, epiduo, cutacnyl, vitamine b5, probiotiques, et d’autre conneries qui m’ont couté des centaines d’euros…

    Il faut dire que l’isotrétinoine m’a beaucoup aidé à reprendre confiance en moi et à m’ouvrir aux autres, car je vivais avec cette maladie depuis mon adolescence et que ca m’a toujours complexé.

    Aujourd’hui, les choses sont différentes, je suis très mal psychologiquement.

    En effet, a chaque fois que j’arrête le traitement, ma peau et mon cuir chevelu redeviennent gras et les boutons emboitent le pas. J’arrive meme plus a me souvenir du nombre de cure que j’ai suivi mais ca doit tourner autour de 6.

    J’en ai marre parceque j’ai vraiment envie d’arreter cette merde mais je ne peux pas !
    Je dis que c’est de la merde à cause des effet secondaires engendrés : yeux secs et sensible au soleil, douleurs articulaires, chute de cheveux, perte de libido…

    Je ne sais plus quoi faire et je sais que beaucoup se disent : « hey mec, tu prefere subir tout ces effets plutot que d’avoir des boutons ?! »
    Je répondrais brièvement en disant que l’acné a toujours été ma hantise, et que je veux surtout pas avoir des putin de boutons sur la tronche.

    Cette merde va me tuer…

  18. Titi dit :

    je comprends très bien Elisa !! si tu savais::

    moi je me rends compte que je suis devenue avec ce médoc exécrable, aigrie même avec mes proches !! est-ce que d’autres ont cette impression ?
    je ressens une agressivité permanente !! le fait que les gens ne comprennent pas ou n’essaie pas de comprendre empire tout ça !! tout m’énerve en fait !!
    et j’ai l’impression de vivre en parallèle je sais pas si c’est pas ce qu’on appelle la dépersonnalisation ou déréalisation ? je n’ai pas l’impression d’arriver à quoi que ce soit ! vous ressentez ça aussi ??!!
    j’ai l’impression de ne plus pouvoir participer à un monde réel , de vivre à part !! et ça m’insupporte mais ne même temps je n’arrive pas à faire autrement !!
    c’est horrible cette situation !! :/

1 215 216 217 218 219 228

Répondre

linterne |
MIEUX VAUT ALLUMER UNE CHAN... |
SOLANGE SALARIEE D'UNE PARF... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Comparatif Mutuelle
| Thèse "LES PANSEMENTS DE L'...
| Mona Vie