Forum

             Forum  bandeforum

 

                         Forum : Des réponses à vos questions.

                         Voulez-vous faire une cure d’isotrétinoïne ? Comment s’est passé votre cure ? Vous subissez des effets indésirables ?

                             Le roaccutane et ses génériques : danger pour la santé ? indication contre indication parlons Roaccutane …

                              



4625 commentaires

1 225 226 227 228 229 232
  1. EMERY Arnaud dit :

    La société MKGB à son siège social au 8 RUE DU FBG POISSONNIERE 75010 PARIS 10.
    Elle a été crée le mardi 01 janvier 2013 sous le numéro 789751674.

    Ses actionnaires ont choisis la forme juridique Société à responsabilité limitée (sans autre indication) et l’on doté d’un capital social de 1 000,00 EUR .

    L’établissement principal de la société a pour le code d’activité donné par l’insee 7021Z (Conseil en relations publiques et communication) dont les activités sont :

    - Cette classe comprend le conseil et l’assistance opérationnelle, y compris les activités de lobbying, apportés aux entreprises et autres organisations en matière de relations publiques et de communication.
    Mais sont exclues les activités :
    - les activités des agences de publicité et la régie publicitaire de médias (cf73.1)
    - les études de marché et sondages (cf73.20Z)

  2. avrg dit :

    Merci… Comme quoi il y a bien des sous marin lol « touché coulé »

  3. justice dit :

    par contre mes problèmes de sommeil sont de retour, difficulté à m’endormir, je dors 12 h ensuite réveil impossible, j’ai arrêté les somnifères qui sont pas très bons à long terme je pense.

  4. Titi dit :

    … no comment !! :(

    ça on le savait @AVRG mais dans tous les cas ça ne nous empêchera pas de recenser les VRAIS victimes ! ;)

    en passant salut @Arnaud ;)

  5. Titi dit :

    VRAIES*

    pardon pour le doublon :)

  6. Victime Roaccutane dit :

    Je pense perso qu un psy peut aider si on a des choses a « digerer » dans nos vies passé ou pour comprendre des mécanismes du cerveau.Mais un cerveau endommagé par de la chimie ce nest pas la parole et un psy qui réglera le problème…cest comme si tu souffre sue une fracture elle ne se répare pas…

  7. Victime Roaccutane dit :

    Souffle sur je voulais ecrire… pas souffre sue

  8. elisa dit :

    titi je ne supporte plus cette déshydratation ça me rend agressive dépressive je suis malheureuse ce n’est pas dur à comprendre , mon état est insupportable à vivre non je n’ai pas de phobie juste que je n’en peux plus j’ai toujours une boule à l’estomac toujours envie de pleurer mais à cause de ma peau de la déshydratation sinon si j’étais comme avant la prise du roaccutane mais bien sur sans les boutons et la peau hyper grasse mon état psychologique irait bien , je ne sais pas si je me fais bien comprendre..

  9. justice dit :

    loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système

    La personne malade a droit au respect de sa dignité.

    Article L1110-3 En savoir plus sur cet article…
    Modifié par LOI n°2012-954 du 6 août 2012 – art. 3

    Aucune personne ne peut faire l’objet de discriminations dans l’accès à la prévention ou aux soins.

    Un professionnel de santé ne peut refuser de soigner une personne pour l’un des motifs visés au premier alinéa de l’article 225-1 ou à l’article 225-1-1 du code pénal ou au motif qu’elle est bénéficiaire de la protection complémentaire ou du droit à l’aide prévus aux articles L. 861-1 et L. 863-1 du code de la sécurité sociale, ou du droit à l’aide prévue à l’article L. 251-1 du code de l’action sociale et des familles.

    Toute personne qui s’estime victime d’un refus de soins illégitime peut saisir le directeur de l’organisme local d’assurance maladie ou le président du conseil territorialement compétent de l’ordre professionnel concerné des faits qui permettent d’en présumer l’existence. Cette saisine vaut dépôt de plainte. Elle est communiquée à l’autorité qui n’en a pas été destinataire. Le récipiendaire en accuse réception à l’auteur, en informe le professionnel de santé mis en cause et peut le convoquer dans un délai d’un mois à compter de la date d’enregistrement de la plainte.

    Hors cas de récidive, une conciliation est menée dans les trois mois de la réception de la plainte par une commission mixte composée à parité de représentants du conseil territorialement compétent de l’ordre professionnel concerné et de l’organisme local d’assurance maladie.

    En cas d’échec de la conciliation, ou en cas de récidive, le président du conseil territorialement compétent transmet la plainte à la juridiction ordinale compétente avec son avis motivé et en s’y associant le cas échéant.

    En cas de carence du conseil territorialement compétent, dans un délai de trois mois, le directeur de l’organisme local d’assurance maladie peut prononcer à l’encontre du professionnel de santé une sanction dans les conditions prévues à l’article L. 162-1-14-1 du code de la sécurité sociale.

    Hors le cas d’urgence et celui où le professionnel de santé manquerait à ses devoirs d’humanité, le principe énoncé au premier alinéa du présent article ne fait pas obstacle à un refus de soins fondé sur une exigence personnelle ou professionnelle essentielle et déterminante de la qualité, de la sécurité ou de l’efficacité des soins. La continuité des soins doit être assurée quelles que soient les circonstances, dans les conditions prévues par l’article L. 6315-1 du présent code.

    Les modalités d’application du présent article sont fixées par voie réglementaire.

    Article L1110-5 En savoir plus sur cet article…
    Modifié par LOI n°2016-87 du 2 février 2016 – art. 1

    Toute personne a, compte tenu de son état de santé et de l’urgence des interventions que celui-ci requiert, le droit de recevoir, sur l’ensemble du territoire, les traitements et les soins les plus appropriés et de bénéficier des thérapeutiques dont l’efficacité est reconnue et qui garantissent la meilleure sécurité sanitaire et le meilleur apaisement possible de la souffrance au regard des connaissances médicales avérées. Les actes de prévention, d’investigation ou de traitements et de soins ne doivent pas, en l’état des connaissances médicales, lui faire courir de risques disproportionnés par rapport au bénéfice escompté. Ces dispositions s’appliquent sans préjudice ni de l’obligation de sécurité à laquelle est tenu tout fournisseur de produits de santé ni de l’application du titre II du présent livre.

    Toute personne a le droit d’avoir une fin de vie digne et accompagnée du meilleur apaisement possible de la souffrance. Les professionnels de santé mettent en œuvre tous les moyens à leur disposition pour que ce droit soit respecté.

    Chapitre Ier : Du génocide
    Article 211-1 En savoir plus sur cet article…
    Modifié par Loi n°2004-800 du 6 août 2004 – art. 28 JORF 7 août 2004

    Constitue un génocide le fait, en exécution d’un plan concerté tendant à la destruction totale ou partielle d’un groupe national, ethnique, racial ou religieux, ou d’un groupe déterminé à partir de tout autre critère arbitraire, de commettre ou de faire commettre, à l’encontre de membres de ce groupe, l’un des actes suivants :

    – atteinte volontaire à la vie ;

    – atteinte grave à l’intégrité physique ou psychique ;

    – soumission à des conditions d’existence de nature à entraîner la destruction totale ou partielle du groupe ;

    – mesures visant à entraver les naissances ;

    – transfert forcé d’enfants.

    Le génocide est puni de la réclusion criminelle à perpétuité.

    Les deux premiers alinéas de l’article 132-23 relatif à la période de sûreté sont applicables au crime prévu par le présent article.
    Article 211-2 En savoir plus sur cet article…
    Créé par LOI n°2010-930 du 9 août 2010 – art. 1

    La provocation publique et directe, par tous moyens, à commettre un génocide est punie de la réclusion criminelle à perpétuité si cette provocation a été suivie d’effet.

    Si la provocation n’a pas été suivie d’effet, les faits sont punis de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 € d’amende.

  10. Titi dit :

    il peut aider Victime mais on tourne un peu en rond pour le coup !!

    Elisa je comprends ce que tu veux dire moi-meme ai des hauts et de bas avec ma peau ! et j’ai du mal à comprendre d’ailleurs ! un jour ça va pas trop mal le lendemain c’est la cata !!
    en ce moment avec le froid évidemment j’imagine que pour toi aussi elle est encore plus sèche que d’habitude !
    que mets-tu comme crème pour l’hydrater etc ??
    il y a qq alternatives pour l’assouplir un peu plus et la « réparer » un peu !
    j’avoue qu’avec cette sécheresse cutanée le teint parait toujours terne …. :( c’est déprimant effectivement, je compatis !!

  11. justice dit :

    en fait puisque le biomecanisme de l’isotretinoine reste inconnu et que les labo font tout pour que la recherche n’avance pas on peut dire qu’on nous a utilisé comme des cobayes finalement pour faire des recherches sans notre consentement éclairé

  12. justice dit :

    c’est quand même bizarre avec l’arsenal pénal de protection en faveur des mineurs qu’en France on continue à donner un médicament « inconnu » pouvant causer la dépression et la psychose (voir notice) avec un bénéfice risque favorable à des adolescents … ça me perturbe cette logique, y’a un truc qui colle pas !

  13. Titi dit :

    De toutes façons je te comprends j’en ai ras le bol ! Aucun soutien chez moi !! au contraire on me tire constamment vers le bas !
    je pense pas que je continuerai longtemps comme ça …. :( il fa bien falloir que ça cesse d’une manière ou d’une autre :!: !

  14. Damien dit :

    Bonjour en voyant tout ces témoignages je ressens parfaitement les mal êtres des un et des autres , j ai pris roaccutane en octobre 2004 jusqu en mars 2005 et depuis ma vie a basculé , vertiges, bouffes de chaleur , grosse fatigue , problème de sommeil, difficulté à se concentrer et j en passe , du coup une fois ses symptômes installe en 2005 je me pose un tas de question qu est ce qui se passe dans ma tete du coup je passe un scanner , un irm, prise de sang électrode sur le cerveau et tous les à exam s avére bon car il me disent monsieur vous n avez rien . Alors à ce moment tu te dit je suis fou dans ma tete et non tu apprend que des gens ont les mêmes effets que toi et que ces meme personnes on prit le même traitement que toi . Du coup la question aujourd’hui est que faire ? Et sa fais 10 ans que je Me dit sa j ai toujours pas de reponse et sa deviens de plus en plus compliqué pour moi à gérer ses problèmes alors si on peut s aider je veux bien .DAMIEN

  15. Titi dit :

    Damien as-tu aussi des pbs psychologiques type anxiété, angoisses, phobies diverses, phobie sociale etc etc …. ???

  16. elisa dit :

    écoute titi , ce n’est pas une simple sécheresse , ça me bouffe carrèment la peau et la chair puisque ça a du m’atrophier trop les glandes sébacées ça m’a enlevé de l’intérieur ce qui me fallait pour m’hydrater de l’extérieur j’ai l’impression de me décomposer mais pfff comment vous expliquer c’est impossible j’essaie le maximum mais faut le vivre pour le comprendre je suis dégoutée de vivre ce que je vis en ce moment tout simplement à cause d’un médicament, ce que je sais c’est que ça commence à dater ça doit faire au moins 7 ou 8 ans , j’étais passée faire un tour dans une pharmacie qui avait à l’époque un appareil qui teste l’hydratation de la peau , la pharmacienne est restée la bouche ouverte et je me souviendrais toujours de ce qu’elle m’a dit  » mais comment faites vous pour vivre comme ça?  » et à ce moment là c’était moins horrible qu’aujourd’hui car comme je vous dis plus le temps passe plus j’ai de moins en moins d’hydratation eh oui elle m’a sorti cette phrase qui me tue à chaque fois et la fois ou le docteur me dit  » vous êtes très très déshydratée très très desséchée je me suis mis à pleurer et il me répond  » mais vous le savez pourquoi vous pleurez  » j’avais envie de lui répondre mais vous voulez le vivre pour voir si vous le supporteriez? c’est impossible à supporter au quotidien :( moi qui voulais avoir une plus belle peau en prenant le roaccutane et réussir un minimum ma vie et bien c’est raté !:( bon s’il y a des fautes ne vous affolez pas ;)

  17. elisa dit :

    je vous parle toujours que de la peau , mais j’ai aussi les yeux qui sont sec qui me brulent continuellement cette sècheresse me provoque des conjonctivites
    et tous les matins que dieu fait , j’ai la langue collée au palais et j’ai du mal à la décoller tellement ma bouche est sèche je n’ai presque plus de salive , les lèvres n’en parlons même pas, j’arrive à peine à ouvrir la bouche tellement j’ai les lèvres sèches j’ai l’impression qu’elles vont se couper à plusieurs endroits tellement ça tire

  18. Victime Roaccutane dit :

    Je pense que la seule chose qui pourrait jouer en notre faveur ce sont les médias car là tout le monde s en fou de nous et la seule chose qui inquiète les labos c ets leur notoriété.

  19. Victime Roaccutane dit :

    Après cest pas évident de dire devant tout le monde a visave découvert qu on a des problèmes psy…mais bon peut-être que tous ensemble ce serait plus facile

  20. avrg dit :

    Tout à fait d’accord. Nous sommes bien conscient que l anonymat pour nombre d’entre vous est capital et respectables

1 225 226 227 228 229 232

Répondre

linterne |
MIEUX VAUT ALLUMER UNE CHAN... |
SOLANGE SALARIEE D'UNE PARF... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Comparatif Mutuelle
| Thèse "LES PANSEMENTS DE L'...
| Mona Vie