Forum

             Forum  bandeforum

 

                         Forum : Des réponses à vos questions.

                         Voulez-vous faire une cure d’isotrétinoïne ? Comment s’est passé votre cure ? Vous subissez des effets indésirables ?

                             Le roaccutane et ses génériques : danger pour la santé ? indication contre indication parlons Roaccutane …

                              



4805 commentaires

1 2 3 4 5 241
  1. Twockin dit :

    Cannot Find Track…Help please

  2. Lipette dit :

    Bonjour à tous,

    Je suis complètement glacée par tous vos témoignages…. C’est incroyable! Quelle M…. ce traitement.
    Je suis sous curacné depuis 7 mois et depuis que je suis passée au dosage le plus fort j’ai remarqué un changement au niveau de mon comportement: agressivité, impulsivité, repli sur moi…

    Il me reste encore 1 mois avant la fin de mon traitement mais je crois bien que je ne vais pas prendre le risque de le terminer. J’ai l’impression que ce sont les derniers mois qui sont les plus difrficiles.

    Pensez vous que mon acné ( biens qu il soit plutot faible) risque de revenir si je ne prends pas mon traitement jusqu’au bout?

    Bon courage à tous.

  3. Gitta dit :

    @Twockin,

    there is a serious english forum

    http://ragforum.freeforums.org/

    and a much information

    http://www.accutaneaction.com/Press/index.html

  4. Lipette dit :

    Hello!

    Je crois que je rêve!!! Après qq recherches sur internet concernant le Roaccutane, je suis tombée sur un site qui permet d’acheter ce médicament comme on acheterait des fringues!!!!

    http://www.edrughouse.com

  5. Sebastien dit :

    salut Christian,t’inquiete pas je n’ai pas zappé pour le temoignage, ca me prend juste un peu de temps,deja en ce moment jai du mal a trouver le temps de le finir et aussi j’aimerai ecrire un temoignage qui me ressemble …j’suis en plein demenagement en ce moment, je pourrais plus my remettre apres (donc apres septembre)jespere que le temps que je m’est a le faire ne pose pas trop de soucis…désolé…a bientot

  6. jé dit :

    Bonjour, moi j ai pris du roaccutane pendant plusieurs années, j ai du faire 4 cures si je me souviens bien de 18 a 22 ans.Aujourd jui j ai 29 ans et j’ai des grosses douleurs aux genoux, la peau de mon visage et rouge en permanence et tres seche avec une luisance. roaccutane m a ete prescrit par deux medecins generalistes differents et par une dermato. Je faisais beaucoup de course a pieds jusqu a mes 20 ans environ aujourd hui je ne peux meme plus courrir plus de 30 minutes sans avoir d enormes douleurs aux genoux. j ai consulté des specialistes mais ras. ce n est que maintenant que je pense a ce traitement et j ai deja lu sur internet des temoignages semblables au miens concernant des douleurs aux genoux. Savez vous si il est possible de regler ce probleme ? concernant mon visage je sais que je ne peux plus rien faire, je n ai plus de bouton si ce n est des cicatrices mais un visage rouge sec et luisant.J attends vos temoignages et reponses.Merci

  7. Aurélie dit :

    Bonjour à tous,

    Je voulais passer par ici pour vous soutenir. J’ai été victime de roacutane; j’ai vécu l’enfer! J’ai eu du mal à m’en remettre mais j’ai arrêter à temps le traitement. Ceci dit la vie n’est plus la même; je suis plus fragile, mon corps n’est plus le même, …
    Je voulais aussi vous dire que les antécédents non rien avoir car je suis une femme (30 ans) « sans problèmes »; d’une famille simple et aimante, sans passé douloureux, vivant dans l’amour et la paix… Et pourtant ce médicament m’a atteint profondément; je pleurais sans savoir pourquoi, je n’avais plus de goût à rien, … c’est indéscriptible! Sans compter les effets sur le corps; fatigue, douleurs aux yeux, à la tête, musculaire, …
    Je suis de tout coeur avec vous! Tenez bon car avec le temps, de la force, on arrive à passer outre! Prenez des vitamines; ça m’a beaucoup aidé!

    BIZ à tous!

  8. tomasz dit :

    Bonsoir

    Voilà j’ai 32 ans, et j’ai fait 3 cures completes plus au moins 4 autres interrompus au cours des 10 dernieres années, c’est a dire entre l’age de 19 et 29 ans. Inutile de dire que ces cures ont eu de graves repercussions dans ma vie privée et professionnelle. J’ai connu le chomage, la dépression, le repli sur moi. Aujourd’hui je travaille , mais je qualifierai ma vie personnelle de sans intéret. Au cours de ces années, la peau de mon visage s’est transformé, elle a pris un aspect brulé, mon acné vulgaire d’ado s’est transformé en quelque chose d’incontrôlable sur laquelle seul le roac a une quelconque prise, j’ai pourtant tout essayé : laser, peeling, antibios, produits naturels. je suis devenu ou plus exactement mon corps est devenu addict a ce medicament, aujourd’hui je cherche a évoluer professionnellement mais je sais que je n’ai pas le choix : pour passer un entretien, je dois reprendre cette drogue et c’est très dur dans ma tete. je cherche une alternative mais je n’en trouve pas.

  9. cindy dit :

    bonjour,
    depuis quatre ans je souffre de trouble anxieux et depression
    les symptomes sont apparus apres la prise de roacutane en generique
    ça a commence par des crises d’angoisse, crise de spasmo,crise de panique ensuite agoraphobie et depression
    je suis suivi par un psychiatre mais ça ne part pas d’un coup de baguette magique
    et g cherche d’ou ça pouvait venir et g fait un rapprochement avec ce medicament
    aujourd’hui si je devais recommencer et ben j’aurai garde mes boutons

    les jeunes ne devraient plus prendre ces medicaments

  10. marion dit :

    Jé, moi aussi comme je l’ai précédement écrit, j’ai de grosses douleurs aux genoux qui me genent dans ma vie quotidienne et m’empeche la pratique d’un sport.
    As-tu trouvé des solutions ?

  11. jé dit :

    non dsl, aucune solution pour les douleurs aux genous …..

  12. Stéph dit :

    Bonjour a tous! je viens apporter encore un témoignage de plus.
    Dimanche 18 octobre 2009, je tombe sur une émission qui parle du médicament contre l’acné et qui pousse les gens à la dépression,au suicide.Le nom du médicament Isotrétinoine! ma mère regarde avec moi, durant le reportage des similitudes d’effets secondaire me frappent: »Obligation d’une prise d’un contraceptif, asséchement de la peau, douleurs musculaires. » Des effets secondaire aui au premier abord ne semblent pas graves. Choquée par le reportage et les témoignages, ma mère me demande si étant plus jeune j’avais pris se médicament, je lui répond que non, que l’unique médicament que j’ai pris pendant plusieurs année a été le Roaccutane. Mais à la fin du reportage je me décide à regarder sur le net si le Roaccutane contenait aussi de l’Isotrétinoine, et malheureusement oui….!

    Aujourd’hui agée de 28 ans, je viens tout juste de comprendre le calvaire que j’ai vécu de 17ans à 19-20ans.
    Voici mon histoire,

    J’ai toujours été un petite fille enrobée mais heureuse de vivre, arrivée à la puberté j’ai commencé à attraper de l’acné sur le front, qui c’est étendu sur le dos et le décolleté, a partir de la j’ai fait le tour de tous les dermato, qui mon prescrit tous les médicaments existent ainsi que toute les crèmes de 0 eur a 200 eur la crème, mais rien à faire, l’acné et toujours la, avec en plus un probleme de cicatrisation et d’hyper pigmentation de la peau, à cause de cette acnée j’ai arreté ma grande passion qui était la natation, parce que je ne supportait pas le regard des autres sur mon acné, mes cicatrices et mes taches, je ne mettais plus de T-shirt, plus de plage, je me debrouillais toujours pour cacher.

    Arrivée au lycée,ma seule envie était de faire disparaitre mes cicatrices et là le dermato me parle d’un médicament le Roaccutane qui est le seul à etre efficace, il m’explique que pour pouvoir traiter les cicatrices il faut qu’il n’y ai plus d’acné. Il m’explique que avec ce traitement je suis obligée de prendre la pillule (car rique de mal formation si on tombe enceinte), et que les effets secondaires, sont le déssechement de la peau et des levres, c’est tout!Donc il me le préscrit à moyenne dose pendant 1 an avec prise de sang.

    Le résultat était inpressionant, j’avais une peau de bébé, uniquement les levres fort gercés. De la atténuation des cicatrices.Je l’ai arreté,je ne sait plus pour quels raisons, et la tout et revenu très vite!
    du coup je reprend rdv chez un autre spécialiste qui me le préscrit à forte dose, 3comprimés/j cela pendant plus de 1 an…..et c’est là que tout à basculer…!

    Début de depression, plus le gout de rien, bonne élève au college, arrivée au lycée mes résultat devenaient de pire en pire, j’avais l’impression d’etre submergée par le travail à fourni à l’école, impossibilité de me concentrer, tout devenait confus…s’en est suivit, les crises d’angoisses, crises de panique, impossibilité de prendre les transports en communs car j’avais les mains très moites du aux angoisses. C’est là que j’ai commencé à lacher le systeme scolaire, car je souffrais dans tout le corps, céphalés très fortes….tension artérielle qui pouvait atteindre 18 à 20, sifflement continue aux oreilles, trouble de la vision…,prescription d’anxiolytique,et d’anti depresseur. Donc je faisais 1 semaine d’école et 1 semaine à la maison à dormir, pleurer,l’impression d’etre enfermée dans une bulle et que personne ne pouvait me comprendre! Je pleurer sans savoir pourquoi…j’ai fait souffrir ma famille car ils se sentaient impuissant, pour mes amis de l’époque j’étais juste une petite grosse, pas bien dans sa peau et qui faisait une grosse dépression!
    J’étais tellement fatiguée, que plusieurs fois je pensais à mettre fin a mes jours car je ne savais pas à quoi je servais dans cette vie, alors que je souffrais et que tous les spécialistes,ORL, ophtalmo et ils ne me trouvaient rien….!

    1 semaine avant le Bac,j’ai du me faire hospitaliser du à la depression et mon mal etre, de là pleins d’examens,IRM, radio…etc….! Ils n’ont rien trouvé, ils m’ont fait arrete la pillule du à ma tension elevée,aller voir un psy, un nutritioniste, car pour eux ils étaient persuadés que c’était du a mon poid…! Donc raté mon bac,chez le psy ca ne donnait rien, j’ai pris plus de poid ( 1m71 pour plus de 90kg ).
    Ma 2eme année de terminal c’est passé à l’identique….à la fin de l’année je me suis refaite hospitalisée, donc raté mon bac à nouveau.
    J’ai du arrété les etudes et je suis partie travailler en usine et je pense que à la meme période, par moi meme j’ai du arréter le Roaccutane….et à l’age de 20-21 ans j’ai vecu une deuxième naissance, car j’étais sortie de ma dépression! Mais à l’epoque j’étais persuadée que mon mal etre etait du à mon poid et d’une crise d’adolescence comme tous les medecins ont bien voulu me faire croire….!

    Et aujourd’hui 11 après je viens de comprende d’où venait cette depression et ce mal etre, qui m’a vraiment gachée mon adolescense et d’une partie importante de ma vie, car n’ayant pas pu continuer mes études du aux troubles de la concentration, je n’ai pas de diplome qui puisse permettre d’avoir un vrai metier et de pouvoir mieux me vendre….je veux simplement dire que si je n’avais peut etre pas pris ce médicament, ma vie aurait été plus facile au niveau du travail!

    C’est la première fois que je témoigne, mais je suis boulversée de savoir aujourd’hui que j’ai souffert à cause d’un médicament qui normalement était censé me soigner et que de nos jours nous ne sommes pas soigné, nous sommes simplements considéré comme des cobayes à qui l’ont prescrit des médicaments, sans meme que les plus concernés soient aux courants des risques et quand bien meme ils sont au courant ils vous le préscrivent quand meme (comme les dermato vu dans l’émission).

    Je dénonce les sociétés pharmaceutiques qui font pire que mieux et qui ne sont pas là pour aider les gens mais les empoisonner, car avec ce genre de médicament mieux vallait ne pas le sortir du tout….mais l’argent a pris le dessus, car de nos jours les medicaments sont devenus un vrai business…!

    Surtout bon courage pour les gens qui en souffre encore…!

  13. Oceane60 dit :

    Je suis tombée moi aussi par hasard sur l’émission d’M6 et…LE CHOC!

    J’ai pris du Roaccutane 2 X 6 mois entre mes 15 et 17 ans. J’ai voulu aussi vérifié sur internet si le Roac contenait des Isotrétinoines car ces petites pilules en forme d’oeufs de pâques colorés me rappelaient quelque chose…et là, le malaise! Tout s’expliquait pour moi, toute ma vie en montagnes russes depuis mes 16 ans, mes 2 tentatives de suicide (une à 16 et la dernière à 27 ans), mes crises d’angoisse, mes crises de tétanie (de en fortes en vieillissant), mes tocs à l’adolescence, mes automutilations, ma dépression d’1 an et 1/2…ce n’était pas de ma faute! Mes séances de psy pour calmer mes accès de violence (alors que je suis d’un naturel gentil et jovial), à rechercher pourquoi tout ce mal être, ne serviraient jamais à rien! parce que mon cerveau est atteint par ce médicament et que je devrais supporter ça sûrement toute ma vie! Ce médicament fait toujours des effets sur ma peau 15 ans après (peau sèche et sensible, baume à lèvres à mettre constamment toute l’année) donc ça doit en être de même pour l’intérieur de ma tête….

    J’ai une petite fille de 6 ans, et je ne veux plus jamais qu’elle voit sa maman dans cet état, je ne veux plus avoir envie de mourir car je ne veux pas l’abandonner. Pour elle, je vais faire le nécessaire pour apporter mon témoignage afin que cet empoisonnement à grande échelle soit connu, que les gens soient avertis des risques et prennent ce traitement en connaissance de cause. Car si on m’avait mise en garde à l’époque, j’aurais sûrement donné l’alerte à mes parents et ma descente aux enfers n’aurait peut être pas duré aussi longtemps. Ou je n’aurais peut être tout simplement pas pris de Roaccutane. En tout cas j’aurais eu le choix…

  14. Nathalie dit :

    Bonjour,

    je viens de tomber sur la 6 sur un reportage sur les effets de l’isotrétinoïne. Je m’y suis tellement reconnue que j’ai immédiatement été vérifié sur iternet si le roacutane faisait partie de cette famille de méicament. J’ai 42 ans et j’ai pris du roacutane pendant plusieurs mois, à l’âge de 30 ans environ (je ne me souvient plus trop).
    Je suis suivie pour dépression depuis plusieurs années et mon état s’empire malgré les traitements anti dépresseurs et le suivi chez un psy.

    Tout cela me fait froid dans le dos. Il faut que j’essaie de me remémorer depuis quand exactement ont commencé mes sautes d’humeurs, mon manque de dynamisme et mes idées noires.

    vos témoignages m’intéressent, surtout si comme moi, vous avez encore des effets de nombreuses années après.

  15. nicolas dit :

    Bonsoir a tous,

    Nicolas 32 ans j’ai pris du Roaccutane a l’âge de 15 ans pendant 6 mois les résultats sur mon acné été assez rapide, 3 mois on suffit a en venir a bout mais j’ai poursuivit le traitement encore 3 mois de plus jusque la tout ce passe bien rien d’anormal!
    Vers 18 ans donc 3 ans après j’ai refait une cure de 4 mois de Roaccutane et c’est la dose de trop qui a fait tout basculé!!!!

    Mal de tête un après midi sans raison apparente, échauffement du visage avec sensation de paralysie, puis 2 ans après, fatigue permanente, difficulté a trouver le sommeil, lassitude paresse, sensibilité au soleil tant au niveau cutané que aggravation du mal de tête, prise de poids, augmentation triglycérides dans le sang, transpirations importantes au moindre effort, poussé de poils dans le dos!

    J’ai fait le lien entre le Roaccutane et mes effets secondaires il y a seulement 3 ans!!! soit a 27 ans!!! sachant que j’ai repris encore du roaccutane a l’âge de 21 ans pendant 3 mois, ignorant totalement que c’est ce poison qui ma gâché toutes mon adolescence!

    Cela fait seulement 1 ans que cela va mieux, mais encore beaucoup de fatigue et mal de tête permanent et manque de dynamisme générale!
    Je regrette vraiment d’avoir pris ce POISON, le Roaccutane a « volé » toutes mon adolescence et une bonnes partis de ma vie, tant professionnellement que sentimentalement c’est malheureux et je comprend vraiment tout ceux qui sont victimes de ce POISON!

    Comme tout les garçon a l’âges de 17-18 ans font leurs premiers ébats amoureux , pour moi cela été impossible pendant des années, pas au niveau physique mais psychologique, peurs d’aller vers les autres mais pas seulement vers les filles par manque de timidité, mais une peurs une anxiété assez difficile a expliqué, comme mentionné dans un des témoignages j’étais aussi un zombie! j’avancé dans le noir mes journées pendant des années sont resté les même, sans but précis sans projets, les weekends chez moi devant la télévision ect…..

    C’est très grave moralement de la part des labos de continuer a vendre un tel médicament pour un seul but la rentabilité!
    Faire du « fric » sur la santé des gens et même la vie c’est monstrueux et inhumain!
    Quand je vois des adolescents (es) prendre du roaccutane encore a l’heure actuel sans savoir le risque important que cela puisse entraîné c’est triste!
    Les médecins généralistes les dermatologue devrait arrêté de prescrire ce POISON!

    En tous cas le but de nous tous c’est de sortir de cette maladie induite par ce médicament!
    Et répandre l’informations au maximum auprès des jeunes de ne pas prendre le roaccutane c’est peut être une gouttes d’eau par rapport au millions d’adolescents a qui on prescrit ce médicament chaque années, mais notre actions d’informations sauvera une partie et évitera de détruire la santé pour certains!

    Je souhaite de tout mon coeur un rétablissement au plus vite de toutes les personnes victimes du roaccutane!

    Bon courages et bonne chance a tous.

  16. gab dit :

    Bjr,
    Je viens vers vous pour savoir si certains d’entre vous ont souufert de troubles digestifs depuis la prise de curacné ou équivalent ?

    J’ai pris ce medicament durant 1 an. Vers la fin de mon traitement des douleurs sous la cote droite ont commencé a apparaitre. Puis, les symptomes se sont aggravés. A ce jour, c’est RGO chronique (je suis sous IPP tous les jours)et troubles digestifs aggravants (sur lesquels je ne vais pas m’etendre)……et ce 24h/24.

    J’ai bien sur passé tous les tests possibles dont voici une liste NON exhaustive: 12 Prises de sang, 5 echos, 2 scanner, 2 fibro, 1 colo, 1 PH metrie, etc…. mais les reponses des medecins sont sans appel: pas de troubles graves sinon une affection chronique du systeme digestif.

    Aujourd’hui, ces symptomes compliquent serieusement ma vie quotidienne et menacent ma vie professionnelle. Dors et déjà, je sais que l’ampleur de ces troubles sont incompatibles avec une vie de fammille. J’ai donc de grandes chances de finir ma vie seul, de ne plus avoir d’enfant…

    Si certains d’entre vous souffrent de troubles similaires et pensent qu’il est du a la prise de ce medicamant, merci de me faire part de vos temoignages.

    Pleins de courage, force et combativité au créateurs et utilisateurs de ce site….

  17. élisa dit :

    Bjr,

    moi aussi comme vous j ‘ai utilisé le roa il y a maintenant 4 ans de ça ! C’était pour moi le dernier recour car j avais tout essayé pour soigner ma peau ! Le traitement a été efficace les plaies ont disparut mais à quel prix ? Pendant la durée du traitment 6 mois j ai été dérangé par plein de désagrément comme la plupart de ces internautes ( douleur musculaire, et douleur dasn tout le corp… mais sourtout anxiété et envie de mourir) Je ne comprennais pas pourquoi car pour moi jeune femme heureuse et joyeuse en temps normal la seul chose qui venait perturber mon bonheur etait tout ces petits boutons Et mantenant quils disparaissaient Je n’ avais pus gout à rien !!! POurtant tout aurait du bien aller pour moi ….
    Aujourdhui 4 ans plus tard je n ai plus aucun centre dinteret, plein d idee noires me passe sans arret dnas la tete je n arrive plus a rigoler comme avant . J ai beaucoup d mal a faire du sport comme avant ca douleur dans les articulations du genou Le pire pour moi c est la difficulté de concentration Il m arrive de discuter de tel ou tel sujet et d un coup de ne plus savoir de quoi je parlais … J ai impression que mon cerveau ne fonctionne plus comme avant comme s’il avait vieilli trop vite et ca fait peur J ai que 23 ans Je vais maintenant faire des examen medicaux pour savoir d ou ca vient… Mais je pense deja savoir

    bon courage à vous

  18. Aurelie dit :

    Même chose que beaucoup d’entre ceux qui ont posté.

    J’avais déjà vu une vidéo qui m’avait alarmé contre l’isotrétinoine, j’ai été contente de voir cette information relayée sur une chaine française et public.

    J’ai fait une depression après la prise de Roaccutane, sans faire le lien au début. Je n’ai pas souffert que de cet effet secondaire.

    Je n’ai pas bien compris ce qui était demandé dans le mail reçu ce jour (14 novembre 2009).

    Bon courage à tous.

  19. Alban dit :

    Bonjour,
    C’est très impressionnant ! Vos témoignages sont comme une révélation pour moi ! Je ne suis pas fou !!! J’ai fait beaucoup de lien entre ma vie, mes troubles et la prise de Roaccutane. J’ai 27 ans et j’étais sous traitement l’année de mes 18 ans.

    Avant la prise, j’étais quelqu’un d’assez jovial, un peu meneur de groupe, je faisais du Cirque et me représentai avec ma troupe chaque weekend. J’avais surement déjà en moi un naturel anxieux aux vues des « crises » de stress avant de monter sur scène, et d’une timidité… mais rien de plus.

    Mais depuis la prise du Roaccutane, durant 1 an, plus rien n’a été pareil. Dépression, confusion, plus gout à rien, parfois idées noires… je rate complètement la fac de sport, je commence à avoir des douleurs partout (surtout les épaules et le bas du dos) puis je tourne le dos à presque l’ensemble de mes amis, n’étant « bien » que seul chez moi… Des crises d’angoisses arrivent : ca commence par des sueurs froides, tachycardie, engourdissements des pieds et des mains, puis vertiges, envie de vomir, mal de tête, sifflement dans les oreilles, jusqu’à ne plus pouvoir bouger.

    Je remonte la pente, trouve des petits jobs et même une copine… ca ne dure jamais longtemps, chaque émotions trop forte provoque une crise d’angoisse. Bref je pense avoir dépassé le stade de la dépression.

    Puis quelques années plus tard, je me fais agresser par une 20aine de gars, tout bascule : je repars à zéro, crises d’angoisses à répétition, dépression, douleurs, fatigue, etc… Je commence des traitements contre l’agoraphobie et anti-depresseur. Encore une fois je remonte la pente doucement, bosse quelques mois à Paris (je suis normand), décroche mon permis, tout va presque bien pendant trois ans…

    Puis lors d’un p’tit boulot dans ma ville natale, on me demande de faire des déplacements, ok pas d’problemes… sur la route, de 4h30 du matin à 17h j’ai fait crises d’angoisses sur crises d’angoisses : une journée en enfer… Je tente d’expliquer mon soucis au patron qui me vire sur le champ avec des mots plus que vulgaires : rebelote, me voilà reparti à zéro !

    Actuellement je suis en fin de droit de chômage, et dans un état psychologique incompatible avec un entretien d’embauche. Mes difficultés financières me stresse et le fait de ne pas pouvoir y remédier dû à mon état me stresse aussi : bref un bon cercle vicieux…

    Je suis confus, pour ne pas dire perdu, mais je vais remonter la pente, encore une fois… Merci à Roche d’avoir tué ma vie. Bravo à vous pour le courage que vous avez et merci pour votre combat ! Je suis de tout c?ur avec vous !

  20. Aria dit :

    salut tout le monde et courage il faut se battre
    Moi aussi je me reconnais dans vos témoignages mais là je ne vais pas décrire mes effets secondaires, là j’en ai pas la force, je veux aller de l’avant et me battre, mais j’essaierais de les décrire plus tard si ca peut en aider d’autres à identifier la cause de leurs problèmes de santé.

    Mais par contre en lisant un des messages je lis des problèmes aux genoux : un nouveau problème à mettre sur le compte du roacc’? Depuis environ la période où j’ai pris du roacc (mais j’avais jamais fait le rapprochement) j’ai des problèmes aux genoux notamment l’un de mes genoux qui ne tient pas en place, la rotule sort légèrement de son emplacement normal régulièrement et alors ca gène mes mouvements, ca me fait mal et je sens la rotule être compréssée de manière très désagréable, ca bloque mes mouvements je n’ose même pas le dire à mon généraliste car il m’a dit que je faisait un délire paranoïaque sur le roaccutane. qqn a t il eu la m^me chose? a-t-il trouvé une solution? est-ce lié au roacc?

    @jaé pour ta peau sèche et rouge essaie de la laver moins souvent et d’appliquer des huiles. ex argan, amande douce

1 2 3 4 5 241

Répondre

linterne |
MIEUX VAUT ALLUMER UNE CHAN... |
SOLANGE SALARIEE D'UNE PARF... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Comparatif Mutuelle
| Thèse "LES PANSEMENTS DE L'...
| Mona Vie